Le secteur retraités

Le SNU promeut un syndicalisme unitaire et indépendant, démocratique, laïc et pluraliste.

Il entend œuvrer pour plus de justice, d’égalité et de solidarité. Il est particulièrement actif dans la lutte contre la mondialisation ultra libérale et contre toutes discriminations.

Les retraités ne sont pas en dehors de tout cela.

Avec la retraite, les risques existent d’une vraie rupture sociale, de marginalisation et de perte de repères. Or ce n’est pas parce que l’on est inactif au sens des statistiques que l’on n’a pas de problèmes ni de revendications.

La réduction des inégalités et l’avenir de nos retraites nous intéressent donc au premier chef.

Il y a aussi les problèmes liés à la santé, à la dépendance, aux aides sociales, bref à la protection et la couverture sociale. Sur tous ces sujets nous pouvons faire entendre notre voix. Il y a là de quoi revendiquer car les retraités représentent une force.

Au plan national, aucun gouvernement ne peut en faire l’impasse, tout comme à Pôle emploi.

Mais il n’y a pas que l’aspect revendicatif. Les loisirs ont aussi une importance.

Les retraités sont actifs dans les associations de loisirs, culturelles ou d’insertion. Ce sont des lieux qui créent des liens entre retraités.

C’est pour tout cela que le SNU a crée le secteur Retraités, avec des revendications et une action qui lui est propre, mais en partageant les valeurs du SNU et de la FSU.

Bien évidement nous agirons, pour plus d’efficacité, avec les autres syndicats de retraités. Alors si vous partagez cette analyse, venez nous rejoindre !

 

 

 

Téléchargez la revue du SNU Prendre son temps: