Profitant de la moiteur de l’été ainsi que de la canicule, la Direction a publié en catimini la note COVID (datant du 28 juillet mais mise en ligne le 13 août). Elle touchera moins d’1 collègue sur 5 ! Ça promet une sacré ambiance dans les agences !

…. « Pour chacun des établissements, le nombre d’agents bénéficiaires de la prime exceptionnelle devra se situer dans une fourchette de 15 à 20 % de son effectif ; les 20 % ne représentant pas un objectif mais un plafond.
– 3 niveaux de primes (330,660 et 1000€)
– Le versement de la prime exceptionnelle a pour objectif de reconnaitre la particulière mobilisation de certains agents pendant la période d’état d’urgence sanitaire déclaré en application la loi n°2020-290 du 23 mars 2020.
Conformément au décret n° 2020-570 du 14 mai 2020, sont considérés comme particulièrement mobilisés les agents pour lesquels l’exercice des fonctions a, en raison des sujétions exceptionnelles auxquelles ils ont été soumis pour assurer la continuité du fonctionnement des services, conduit à un surcroît significatif de travail, en présentiel ou en télétravail« 

L’analyse du SNU reste la même, retrouvez la ici et ici